131 documents
42/131 results        
Description
TitleGrand angle – La péninsule de Son Tra
AuthorConsulat de France à Hô Chi Minh-Ville
Date2017-06-26
Keywordsbiodiversité ; plan d'aménagement ; "singe aux cinq couleurs"
Text

Récemment, le vice-Premier ministre, M. Vu Duc Dam, a demandé de suspendre pendant 3 mois la mise en œuvre du plan d’aménagement du « Site national touristique de Son Tra » (Danang). Ce plan, conçu par le ministère de la culture, des sports et du tourisme, en coopération avec la ville de Danang, a été approuvé par le Premier ministre en février 2017. Plusieurs associations dénoncent aujourd’hui la menace que fait peser le projet sur la riche biodiversité de la péninsule de Son Tra.

Le douc à pattes rousses, primate endémique de la péninsule de Son Tra

 

Un plan d’aménagement critiqué

Zone boisée qui culmine à 600 m d’altitude et s’étend sur 4 400 ha, Son Tra est située à 10 km du centre-ville. Sa biodiversité est exceptionnelle et comporte plusieurs espèces endémiques, dont la plus représentative est le douc à pattes rousses. Suivant le plan d’aménagement, la superficie de la réserve naturelle de la péninsule sera réduite de plus de 1800 ha, principalement dans sa partie nord, afin de mener à bien de multiples projets hôteliers et de villégiature. Avant cela, les autorités de Danang avaient déjà autorisé 14 projets d’établissements touristiques, dotés de plus de 5000 chambres réparties sur 1 200 ha.

L’Administration nationale du tourisme du Vietnam (VNAT) affirme que le plan a été soigneusement préparé. L’Association de tourisme de Danang, elle, pointe l’inutilité d’un tel projet en avançant que la ville abrite aujourd’hui 600 hôtels disposant de 22 000 chambres, ce qui est suffisant pour accueillir 15 millions de touristes (5,5 M ont été dénombrés en 2016). Les deux parties n’ont pas encore trouvé de terrain d’entente. L’Association de tourisme de Danang a refusé de signer le procès-verbal de la dernière réunion qui s’est tenue à huis clos. A cette occasion, le Ministère a réaffirmé son soutien au plan d’aménagement du site national touristique.

 

Le dernier bastion du « singe aux cinq couleurs »

Selon une étude menée conjointement par l’Union des associations technoscientifiques de Danang et le Centre de conservation de la biodiversité du Vietnam (GreenViet), la réserve abrite 1 335 doucs à pattes rousses. C’est bien plus que l’estimation de 300-350 individus réalisée en 2013. L’aire de répartition de l’espèce est limitée au Centre du Vietnam, au Nord du Cambodge et au Centre-Est du Laos. Le « singe aux cinq couleurs », d’après son nom vietnamien, est classé parmi les espèces en danger critique d’extinction par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Son Tra accueille la plus grande population du pays, déjà diminuée par les activités humaines (construction d’infrastructures de communication notamment, braconnage et maladies transmissibles de l’homme à l’animal).

 

Source : https://ho-chi-minh-ville.consulfrance.org/Grand-angle-La-peninsule-de-Son-Tra

42/131 results        
© 2012-2015 IAO - Projet Director: Laurent Gédéon & François Guillemot
Site created by Gérald Foliot - Hosted by TGIR Huma-num
The site is part of the Virtual Cities Project: Beijing - Hankou - Saigon - Shanghai - Suzhou - Tianjin - Zhejiang

Page rendering in 0.021s